AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Chez les pipelettes il est

Partagez | 
 

 THE LOVE BOAT (Suite).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jjd1972
Timide
Timide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 45
Localisation : Gleize
Emploi/loisirs : Immobilier
Humeur : Joyeux et gaillard
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: THE LOVE BOAT (Suite).   Jeu 21 Mai - 11:45

Comment diable le petit père SPELLING a-t-il pu faire en sorte que cette équipe de branle-manettes notoire ait pu divertir le monde entier pendant une dizaine d'années? N'est tu pas abasourdi sur ton fauteuil? Moi-même je reste pantois lorsque je pense à ceci.
Et pourtant ça a marché! Et ce par le biais d'un découpage habile et malicieux des scénaristes. L'idée de génie a été de faire des histoire dans l'histoire. C'est bête mais il fallait y penser. En même temps il a bien a fallu que les méninges de ces professionnels de la série TV s'activent. Car sur le papier, on ne peut pas dire que l'idée soit des plus palpitantes. 4 mecs loins d'être des Apollons avec une nana sur un bateau, à part une série porno je dois t'avouer, lecteur, que je ne vois pas ce qui aurait pu scotcher tant de gens devant leur écran durant toutes ces années. Ainsi TOUS les épisodes sont structurés de la même manière. Il y a toujours 3 histoires qui sé déroulent en parallèle dans le Pacific Princess. Et pour toi lecteur je vais te faire revivre ces grands moments de télé...

LE TRONC COMMUN

Le tron commun de toutres ces histoires se passent à l'entrée du bateau. C'est généralement Gopher et Julie qui accueillent les passagers. Le sourire ULTRA BRIGHT et les sous vêtement a peine remis d'une visite dans la salle des machines afin que Julie examine les bielles que lui montraient Gopher, nos deux amis adressent un bonjour franc et cordial aux protagonistes de l'épisode. Se succèdent différentes personnes jusqu'à ce que la caméra fasse un plan sur ceux qui vont nous accompagner tout au de l'intringue.

HISTOIRE 1: LE COUPLE AU BORD DE L'ABÎME

L'ordre chronoloqgie de l'arrivée des personnages importe peu. Afin de varier les plaisir les scénaristes ont imaginé toutes les combinaisons possibles pour donner aux saisons un parfum de nouveauté. De même qu'au début si généralement Gopher et Julie sont en première ligne, il est arrivé que le Capitaine remplace son second parti en RTT ou que Washington se mette des bas résilles pour donner une touche de féminité lorsque Julie est absente pour congé mat'.
Or donc: le couple au bord de l'abîme.
Tu les reconnaît tout de suite. La cinquantaine, middle class, lui représentant de commerce dans les aspirateurs dans tous les états du Nord Ouest et elle secrétaire médicale ou institutrice. Ils sont moches et ils passent leur temps à s'engueuler. Tout est prétexte au conflit, aussi anodin soit il.

Extrait:

JULIE: - Bonjour et bienvenue à bord du Pacific Princess. Dit l'interprète avec son plus grand sourire.

STANLEY BRADFORD: - Bonjour belle enfant, nous sommes les BRADFORD et nous avons gagné une croisière à bord de votre bateau suite à l'année excetionnelle que j'ai fait en vendant 15000 aspirateurs à des manchots dans le MONTANA!!! Les aspirateurs SASSUCE, vous connaissez? Et en bon professionnel STANLEY glisse une carte de visite à Julie en lui adressant un clin d'oeil appuyé.

JULIE: - Oui, Monsieur et Madame BRADFORD, de la SASSUCE & Co! D'ailleurs ça tombe bien que vous soyez là car votre collègue qui s'occupe du Pacific Princess nous a dilaté le fondement en nous vendant 20 SASSUCE 580 alors que nous ne voulions qu'un balai brosse.

CINDY BRADFORD: - Ca ne m'étonne pas, chère Madame!!! Chez SASSUCE - sauf votre respect -à part draguer des putes de votre acabit et baiser les clients ils ne savent faire que ça! Ca fait 20 ans que je suis cocue et que mes aspirateurs ne marchent pas, alors vous pensez si je vous comprends!

STANLEY BRADFORD (un brin déstabilisé alors qu'il avait détecté une poussière dans le décolleté de Julie): - Enfin , mamour, comment peux-tu dire ça? Ca fait 20 ans que je suis titulaire de ma carte professionnelle et je n'ai jamais eut de réclamation!

JULIE, perfide: - Je ne vous en porte pas grieff, chère Madame. Je puis comprendre sans excuser l'attititude de votre mari qu'il préfère de jeunes filles bien gaulées comme moi que de porter son intérêt sur un tromblon comme vous, ceci dit sans vous vexer. Votre chambre est la 69. Et Julie glisse la clef de la chambre dans les mains de Stanley BARDFORD en lui plantant un regard appuyé et un léger sourire au coin des lèvres.

CINDY BRADFORD: - Non, je vous en prie petite catin! Des salopes dans votre genre j'en ai vu passer et ce n'est pas une de plus qui va changer grand chose à la face du monde. De toute manière après la croisière, je me tire et je vais lui faire manger ses couilles pour le divorce. Excusez moi chère Madame, je m'emporte mais quand je suis en présence de putes de votre espèce je ne peux m'empêcher d'être grossière.

JULIE: - Je vous en prie, vieille con. J'aurais été à la place de votre mari ça ferait déjà longtemps que je me serais tiré sans demander mon reste. A mon avis c'est une lavette ou un connard de votre catégorie ce qui explique votre longévité conjugale. En tout cas je vous souhaite une très agréable croisière a bord du Pacific Princess.

Généralement , à ce stade de la compétition une bagarre générale éclate au bord du bateau. Gopher essaye de s'interposer mais étant donné son physique et son carisme il prend un pêche et se retrouve chez le doc. Le capitaine STUBING en appelle au calme mais voyant que les passagers essayent de saborder le bateau et commencent à s'en prendre au machines à sous il fait intervenir l'armée. S'ensuit une fouille totale du bateau et c'est là que l'on apprend que Washington faisait du traffic illégal de vidéo pornos pour hamster et que le Doc planquait de la coke dans la soute au nez et à la barde du Capitaine qui lui tombe pour non déclaration de revenu. Bref l'épisode est fini et à la semaine prochaine!

Excuse ce petit paragraphe transgressif lecteur mais un peu d'humour ne fait jamais de mal.

Or donc, une fois les personnage de l'HISTOIRE 1 accueilli nous allons les suivre tout au long des quelques 50 minutes de l'épisode. Nous allons passer des larmes au rire. Les STANFORD vont s'expliquer sur le pourquoi de leur prétendu échec. Une phase d'introspection va opérer au miliue de l'océan. Au moment ou l'on pensera qu'il n'y aura plus d'espoir, à savoir lorsque Cindy va surprendre son mari en train de montrer les diverses options du SASSUCE 580 à Julie, Bradley va comprendre que sa seule raison de vivre est sa femme. Il pensera aussi que si il y a divorce il va perdre sa maison en Floride, son 4x4 et son plan d'épargne retraite qu'il s'est cassé le cul à avoir pendant 20 ans. Bref, ces deux coeurs desséchés vont réapprendre à se connaître durant la croisière, notamment lors d'une partie fine organisé par Washington et Stubing, et lorsqu'ils quitteront le navire ils décideront d'ouvrir une boîte échangiste à San Fransico et repartiront pour 30 ans de bonheur.

Je te livrerais les ingrédient des autres histoires plus tard lecteur... Je joue avec tes nerfs!
Revenir en haut Aller en bas
boo
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12408
Age : 51
Localisation : Marseille
Humeur : Bonne dans l'ensemble .....
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: THE LOVE BOAT (Suite).   Dim 24 Mai - 11:07

vi tu joue avec nos nerfs mais aussi avec nos zygomatiques ................
Revenir en haut Aller en bas
http://pourlanimal.forumpro.fr/forum.htm
 
THE LOVE BOAT (Suite).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» To Love-Ru (Toraburu)/To Love-Trouble
» Série "Drôles de dames" - Charlie's angels
» Imaginez une suite...
» Les films qui n'auraient jamais dû avoir de suite
» Premier love....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum pipelettes un jour ::  Le regard des Pipelettes sur le Cinéma, la Musique et la TV :: Pipelettes TV-
Sauter vers: