AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Chez les pipelettes il est

Partagez | 
 

 LOVE BOAT (presque la fin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jjd1972
Timide
Timide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 45
Localisation : Gleize
Emploi/loisirs : Immobilier
Humeur : Joyeux et gaillard
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: LOVE BOAT (presque la fin)   Lun 22 Juin - 21:21

Comme tu le vois lecteur les cerveaux des scénaristes de "la croisère s'amuse" ont bouilloné sacrément pour pondre la structure de base de la série. C'est un métier, crois-moi. Regarde un peu comment Hollywood l'a eut mauvaise quand ces même scénaristes ont décidé de faire la grève du stylo. A mon humble avis ceux d'aujourd'hui ont néanmoins une imagination plus fertiles que leurs anciens collègues mais ceci est un autre débat. Or donc, la suite de "Love Boat":

2 - Le riche célibataire

Comme je te l'ai dit tout est calculé. Ainsi lorsque que la pauvre Jennifer WINSTON s'éloigne vient immanquablement après un bel adonis, à peine trente ans. Le regard bleu acier, les traits fins mais masculins (il faut que le bellâtre sente bon la testostérone), la peau hallée et la silhouette des plus avantageuse. Généralement il est habillé impeccablement. On sent que le bonhomme a des fonds suffisament important pour couvrir la dette du tiers monde. Et tandisque que Gopher regarde Jennifer s'en allé, Julie est de suite captée par le sémillant Bob Mc LONDERS.
Ayant le sens du service du client, Julie MAC COY dégrafe les 4 boutons supérieur des 5 qu'elle a sur son chemisier, vire son soutien gorge car elle s'est apperçue qu'elle avait fait une tache avec du ketchup et accueille avec son plus beau sourire le beau jeune homme.

JULIE: - Bonjour Monsieur, bienvenue sur le Pacific Princess, sachez que nous sommes... à votre entière disposition... jour et nuit, dit elle dans un soupir.

BOB: - Bonjour Madame. Je vous remercie de votre sympatique accueil, mais une question me brule les levres: n'avez vous pas froid ainsi court vétu pour partir dans l'Antartique?

JULIE: - Pensez vous, j'ai toujours trop chaud... C'est d'ailleurs pour ça que je suis adepte de l'épilation intégrale, je ne supporte pas la chaleur... Hormis celle des hommes... Et elle lui adresse un clin d'oeil tout en mouillant ses lèvres avec sa langue.

BOB: Bigre! Je subodore en vous un sens de client au delà de la moyenne et vous m'en voyez ravi. Vos actionnares doivent être aux anges quand la fiscal year pointe son nez. Mais las! Je ne suis pas là pour parler businness. J'en ai bavé des ronds de chapeaux pour éclater les objectifs de ma modeste entreprise et j'aspire à un peu de repos dans ce ce charmant bateau qui se trouve être le mien depuis la dernière OPA que j'ai mené à bien. Or donc, un peu repos ne me fera pas de mal.

JULIE: Diantre - dit elle interloquée - vous êtes donc notre nouveau propriétaire et par voie de conséquence notre nouvel employeur?

BOB: Et bien oui, c'est en effet le cas mais rassurez vous je ne suis pas là pour quelconque contrôle inopé et mal venu. Je suis là pour les vacances.

JULIE: Bien entendu, dit notre sémillante hotesse en réajustant son chemisier. Néanmoins puisque vous êtes présent j'aurais aimé vous poser une ou deux questions sur ma dernière fiche de paye!

BOB: Et bien soit, chère enfant, mais pas plus.

JULIE: Alors voilà: je ne vous cacherais pas mon étonnement quant au fait que ma prime de vacances ait été supprimé et qu mes tickets restaurant ont été diminués de moitié!

BOB:... Ah! Et bien malheureusement je ne peux vous répondre le comptable n'étant pas présent, mais dès mon retour je ne manquerais pas de vous répondre.

JULIE (passablement aigrie): Bien sur, bien sur... Sale sodomite!

BOB: Plait-il? Je ressens une lègère amertume dans vos propos.

JULIE (rouge de colère): T'as raison mon con! Je me fais un cul pas possible à me coltiner des connards toute la sainte journée qui parle pas un mot d'anglais (oui nous sommes aux USA, je te le rapelle, lecteur) sans compter qu'ils me reluquent les nichons comme des vicieux! 20 ans de boutique à 7$ de l'heure, 7j/7, pas une augmentation et depuis que t'as repris la boutique je me fais carotter mes tickets resto et ma prime de vacances!!!! Tu m'étonnes que je l'ai mauvaise!

BOB (Tentant l'apaisement): Madame MAC COY, un peu de calme s'il vous plait, je vais me charger personnellement de votre dossier...

JULIE: MADEMPOISELLE!!! Parce qu'en plus avec ce boulot à la con, à part faire des pipes à Gopher pour qu'il me donne sa part de dessert et me faire sauter pour faire plaisir aux clients je risque pas de fonder une famille. Tout le temps sur ce barlut! J'en ai plein le cul!!!!

GOPHER, venant par hasard et n'ayant écouté que la fin de la phrase: Ah non Juju, je n'y suis pour rien. Tu as tes menstrues et je ne suis guère porté sur les pratiques non conventionnelles!

JULIE: Ta gueule mou d'la bite! Je te présente notre nouveau patron, tu sais l'enculé qui nous a sucré nos tickets resto!

GOPHER: Ah c'est toi fumier! Et là, hors de lui GOPHER met une droite bien placé à BOB qui vacille et s'écrase sur WASHINGTON qui passait avec un plateau de fruits de mer royal.

WASHINGTON: Oh putain de ta race! J'ai mis la matiné à ouvrir les bulots et faire ce plateau de merde! Prends ça, fils de con! Et il lui ajuste un grand coup de pied dans les parties.

S'ensuit alors une nouvelle bagarre générale qui met sans dessus dessous le Pacific Princess. Par chance BOB arrrive à s'extraire de la mêlée dont il a été l'infortuné protagoniste. Il tombe sur Jennifer WINSTON qui était parti sur le pont ravaler son chagrin.
Suite à cette altercation Jennifer va choyer Bob. Lui qui était vierge malgré ses 28 ans va connaître l'amour et prendre consiédrablement confiance en lui a tel point qu'à la fin de l'épisode il va virer tout le personnel et les remplacer par une équipe de Roumains payé à des tarifs de Yougolsaves. Avec cette opération il va pouvoir s'offrir une nouvelle flotte de Pacific Princess, symbole de l'amour qu'il aura connu sur ce fier navire.

Courage lecteur, le dernier opus arrive!
Revenir en haut Aller en bas
 
LOVE BOAT (presque la fin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Série "Drôles de dames" - Charlie's angels
» Hayley Long - Lottie Biggs n'est presque pas cinglée
» Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)
» Premier love....
» Requin ou Hai-Boat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum pipelettes un jour ::  Le regard des Pipelettes sur le Cinéma, la Musique et la TV :: Pipelettes TV-
Sauter vers: